Nos photos de Toulouse

  • Pontneuf
    Vous pouvez nous adresser vos photographies de Toulouse. Celles que vous aimez ou celles qui vous apparaissent insolites, drôles, révélatrices. La communication de vos photographies emportent l'autorisation de les publier sur notre blog.

« Grippe Espagnole et grippe aviaire, ce qui nous attend ? | Accueil | Développement durable : leurre ou réalité ? »

samedi 29 octobre 2005

Commentaires

ugierfr

La presomption d'innocence reste pour moi un principe. Un individu qui clame son innocence doit etre entendu. Et peut me chaut les rumeurs.
C'est tres demoralisant de constater le comportement des masses sans se vouloir necessairement elitiste -qui ont- elles aussi des comportements ananlogues

hugo

Le doute vous est-il permis? la voix et l'honneur de prostituées se mesure-t'ils à ceux d'un maire aujourd'hui directeur du CSA... A-t'on le droit à un jugement objectif de la part du système judiciaire, lui même incriminée dans cette affaire... Et que dire de la disparition mystérieuse d'un magistrat génant dans cette affaire:
Baudis face à la mort d'un magistrat gênant
une autre manière d'aborder le sujet

histoire de recadrer le débat: (source yahoo actualités)

"Début 2003, "Patricia" et "Fanny" avaient mis en cause le tueur en série Patrice Alègre et l'ancien proxénète Lakhdar Messaoudene. Elles avaient ensuite évoqué ses protections policières supposées et avaient présenté le tueur en série comme pourvoyeur de soirées sado-masochistes auxquelles participaient des notables, dont l'ancien maire Dominique Baudis et l'ancien substitut du procureur Marc Bourragué.

Aucune mise en examen n'a jamais été prononcée et le juge a conclu au "caractère mensonger" des accusations.

Jeudi, les parties civiles ont notamment soulevé une nullité de procédure, relevant que l'ordonnance n'avait été signée que par l'un des deux juges désignés pour instruire l'affaire. Ils ont aussi plaidé que "dans l'ordonnance, on occulte de nombreux éléments et l'on s'attache à retenir tous les éléments destinés à décrédibiliser les parties civiles", a expliqué Me Olivier Vercellone, défenseur de "Fanny".

De leur côté, les avocats des personnes mises en cause par les jeunes femmes ont souligné que "tout a été vérifié" durant l'instruction. "On se réveille un peu tard, c'est une manière de prolonger l'ignominie qui a été orchestrée. Elles n'ont plus de crédit", a estimé Me Kamel Benamghar, avocat de Lakhdar Messaoudene."

PS: je ne crois pas que la révolution était à l'origine des francs-maçons, je ne cautionne pas non plus le "protocole des sages de Sions" comme lecture de chevet, mais tous le monde sait que la nuit tous les chats sont gris, et de là à dire que si l'on a un doute sur l'innocence de magistrats et de hauts dignitaires politiques dans cette affaire (une rumeur!) c'est qu'on est à relégué au côté des conspirationnistes de l'extrême-droite et autres illuminés paranoïaques psychotiques... Ca sonne comme un Amalgame de bas étage... Un serial killer connu des services de police ne fréquente pas des suicidées par hasard ! Des magistrats et des notaires ne partouzent pas avec la mafia sans raison ! Un président du CSA ancien maire, ne se trouve pas blanchi par la justice par hasard ! Un système judiciaire ne se suicide pas !
La justice se fait justice elle-même! Quelle beau système. Le doute vous est-il permis? la voix et l'honneur de prostituées se mesure-t'ils à ceux d'un maire aujourd'hui directeur du CSA... A-t'on le droit à un jugement objectif de la part du système judiciaire, lui même incriminée dans cette affaire... Et que dire de la disparition mystérieuse d'un magistrat génant dans cette affaire:
Baudis face à la mort d'un magistrat gênant
une autre manière d'aborder le sujet

histoire de recadrer le débat: (source yahoo actualités)

"Début 2003, "Patricia" et "Fanny" avaient mis en cause le tueur en série Patrice Alègre et l'ancien proxénète Lakhdar Messaoudene. Elles avaient ensuite évoqué ses protections policières supposées et avaient présenté le tueur en série comme pourvoyeur de soirées sado-masochistes auxquelles participaient des notables, dont l'ancien maire Dominique Baudis et l'ancien substitut du procureur Marc Bourragué.

Aucune mise en examen n'a jamais été prononcée et le juge a conclu au "caractère mensonger" des accusations.

Jeudi, les parties civiles ont notamment soulevé une nullité de procédure, relevant que l'ordonnance n'avait été signée que par l'un des deux juges désignés pour instruire l'affaire. Ils ont aussi plaidé que "dans l'ordonnance, on occulte de nombreux éléments et l'on s'attache à retenir tous les éléments destinés à décrédibiliser les parties civiles", a expliqué Me Olivier Vercellone, défenseur de "Fanny".

De leur côté, les avocats des personnes mises en cause par les jeunes femmes ont souligné que "tout a été vérifié" durant l'instruction. "On se réveille un peu tard, c'est une manière de prolonger l'ignominie qui a été orchestrée. Elles n'ont plus de crédit", a estimé Me Kamel Benamghar, avocat de Lakhdar Messaoudene."

PS: je ne crois pas que la révolution était à l'origine des francs-maçons, je ne cautionne pas non plus le "protocole des sages de Sions" comme lecture de chevet, mais tous le monde sait que la nuit tous les chats sont gris, et de là à dire que si l'on a un doute sur l'innocence de magistrats et de hauts dignitaires politiques dans cette affaire (une rumeur!) c'est qu'on est à relégué au côté des conspirationnistes de l'extrême-droite et autres illuminés paranoïaques psychotiques... Ca sonne comme un Amalgame de bas étage... Cet "argument" tue dans l'oeuf toute crédibilisation des parties des victimes, plutôt pas mal comme stratégie de communication... Qu'on m'explique alors comment des réseaux mafieux deviennent intouchables, au dessus des lois? Grace à quelles appuis ?

Un serial killer connu des services de police fréquenterait-il des suicidées par hasard ? Des magistrats et des notaires partouzent-ils avec la mafia sans raison ? Un président du CSA ancien maire, se trouve-t'il blanchi par la justice par hasard ? Un système judiciaire se suicide t'il ? des questions qu'on pourrait bien trouver génantes, autant traiter leurs auteurs de fous, on les décrédibilisera comme des prostituées face à des cols blancs tout aussi respectables !

christophe léguevaques

J'ai regardé les liens avec les sites.

Cela n'est guère convainquant.

D'abord parce que la forme et le ton ne sont pas crédibles (cela ressemble à des réglements de compte familiaux, beaucoup de grands mots mais peu de fait précis).

Je découvre l'affaire Roche et son éventuel lien avec l'affaire Alégre.

Cela ressemble à un divorce qui tourne mal et dont les enfants règlent des comptes post mortem.

POur que l'on commence à comprendre et à y croire, il faudrait commencer par établir une chronologe objective (sans commentaires ou prise à partie ou accusation) de faits vérifiables et résultant de documents irréfutables (ce n'est pas parce que j'écris ce que je crois dans une lettre que cela démontre que c'est vrai).

Et puis il faudrait écrire clairement les accusations et éviter le brouillage systématique.

A suivre ?

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Ma Photo
Le dessin de presse de Placide

Your email address:


Powered by FeedBlitz

La Dépêche du Midi : Infos du jour

juin 2009

lun. mar. mer. jeu. ven. sam. dim.
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30          
Blog powered by Typepad
Membre depuis 12/2004