Nos photos de Toulouse

  • Pontneuf
    Vous pouvez nous adresser vos photographies de Toulouse. Celles que vous aimez ou celles qui vous apparaissent insolites, drôles, révélatrices. La communication de vos photographies emportent l'autorisation de les publier sur notre blog.

« Casino : les arbres ou le pognon, la mairie a choisi ! | Accueil | Sarkozy est communautariste »

samedi 20 janvier 2007

Commentaires

fatal occitan

"oui socialiste à la constitution": Joli oxymore! Il en faut du talent pour dire "oui" à un texte qui brise l'Etat social!

les socialistes seraient donc à droite maintenant?

christophe.leguevaques

ben non, si vous aviez lu le texte, vous auriez vu qu'il ne "brise pas l'Etat social"

deux exemples :

1) la charte des droits fondamentaux (Partie II) aurait interdit la promulgation du CNE car on ne peut pas rompre un contrat de travail sans motif

2) en reconnaissant les services publics comme des éléments constitutifs de l'Union, le TCE faisait un pas en direction d'une directive cadre qui serait venu rééquilibrer le comportement libéral de certains commissaires.

En donnant plus de pouvoir au Parlement européen, on lui permettait de surveiller la commission et de constituer des majorités en faveur des services publics.

je ne vois pas en quoi le fait de voter NON serait un brevet de "gauchitude". Ou alors, j'ai raté un épisode quand j'analyse la composition de l'électorat du NON. Mais contrairement à vous, je n'en tire pas argument et je n'assimile pas tous les Français qui ont dit "non".

Etre socialiste, depuis Jean Jaurès (relire son discours sur l'éloge de la réforme contre Guesde en 1905) c'est partir d'idées (justice sociale, ...) et trouver comment les mettre en application ici et maintenant. C'est également aimer farouchement la liberté.

« Il faut assurer à tous, les moyens de liberté et d’action. Il faut donner à tous le plus de science possible et le plus de pensée, afin qu’affranchis des superstitions héréditaires et des passivités traditionnelles, ils marchent fièrement sous le soleil. Il faut donner à tous une égale part de droit politique, de puissance politique afin que dans la Cité aucun homme ne soit l’ombre d’un autre homme, afin que la volonté de chacun concoure à la direction de l’ensemble et que, dans les mouvements les plus vastes des sociétés, l’individu humain retrouve sa liberté. »
Jean JAURES, Socialisme et liberté.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Ma Photo
Le dessin de presse de Placide

Your email address:


Powered by FeedBlitz

La Dépêche du Midi : Infos du jour

juin 2009

lun. mar. mer. jeu. ven. sam. dim.
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30          
Blog powered by Typepad
Membre depuis 12/2004